Barre de menu



  

04/08/2011

CHARTE GRAPHIQUE ET DOE IFC


Pour télécharger le document entier au format pdf cliquez sur le lien suivant
Charte format pdf

Pour télécharger le document entier au format word cliquez sur le lien suivant
Charte format word
DOE IFC

Mairie de ……….

Adresse ……….
http://www.mairie-..........





Charte pour l’exécution de
Dessin Assisté par Ordinateur D.A.O. (BATIMENT)


Mise à jour le : 02 mai 2011

INDICE

DATE et N° VERSION

OBJET DE LA REVISION

00

Version 01 / 04 novembre 2010

Création du document

01

Version 01 / 18 novembre 2010

Modifications diverses

02

Version 02 / 02 mai 2011

Modifications sur liste et propriétés des objets du BIM




BON POUR ACCORD

Le Maître d’Ouvrage

Le Maître d’ Oeuvre

L’Entreprise/Cellule de synthèse

MAIRIE DE ……

…………………………..

…………………………….

Date et signature

Date et signature

Date et signature

CORRESPONDANTS DU SERVICE DES BATIMENTS :

Madame ………………………. Direction Générale des Travaux

Monsieur ………………………… Direction du Patrimoine

Madame …………………. Ingénieur des Bâtiments

Monsieur ………………….. Service Bâtiments / dessinateur

Tél. Accueil Direction du Patrimoine : 05 .. .. .. ..

TABLE DES MATIERES

Conditions d’utilisation de la charte graphique 4

1 Introduction 5

1.1 Objectifs de la charte DAO 5

1.2 Utilisation de la charte graphique DAO 5

1.3 Domaine d’application 5/6

1.4 Accessibilité et mise à jour de la charte graphique DAO 6

1.5 Cas particuliers 6

1.6 Logiciels DAO autorisés 6/7

1.7 Version valable du format IFC 7

Clauses techniques spécifiques au contenu des fichiers IFC 7/8/9

Version valable du format DWG 9

Version valable du format RVT (Revit Architecture) 9

2 Contenu de l’échange des données DAO 9

2.1 Objets DAO autorisés 9

2.2 Objets DAO interdits 10

2.3 Noms des dossiers et des fichiers informatiques 10

2.4 Système de coordonnées 11/12

2.5 Organisation des éléments du dessin par thèmes 12

2.6 Contraintes de la symbolique des éléments 12

2.6.1 Cas des blocs 12

2.6.2 Cas des objets linéaires 12

2.6.3 Cas des objets surfaciques 13

2.6.4 Informations sur les éléments 13

3 Descriptif des calques 13

3.1 Généralités 13

3.2 Présentations et vues 13

3.3 Cartouche 13/14

3.4 Styles de côte, textes et lignes 14

4 Transmission des données 15

ANNEXES

1/ Liste des logiciels de dessin vectoriel capable de générer des fichiers IFC

2/ Liste non exhaustive des calques représentant des objets architecturaux

3/ Liste non exhaustive des calques représentant des objets Voirie et réseaux Divers

4/ Modèle de cartouche fourni au format DWG par la Mairie de………

5/ Clauses techniques spécifiques au contenu du DOE IFC

6/ Catégories, types et propriétés des objets à représenter et à renseigner dans la maquette IFC

7/ Liste de liens web importants à connaître pour la bonne réalisation de la maquette numérique

au format IFC.

8/ Dans une archive jointe à la charte se trouvent, d’une part différents logiciels agréés

permettant la lecture et le contrôle des fichiers IFC, ainsi que l’échange de données et d’autre

part la bibliothèque de blocs DWG autorisés.

Avertissement

La ville de ….. exclut toute responsabilité en cas d’erreur ou d’omission pouvant apparaître dans ce document et n’assume aucune responsabilité quant au dommage pouvant résulter de l’utilisation de ce document par des tiers.

L’utilisation et la diffusion de la charte graphique DAO sont libres de droits, seule est requise l’acceptation des présentes conditions.

Conditions d’utilisation et de diffusion de la charte graphique DAO

1. La charte graphique DAO Architecture est un document conçu et rédigé par le service bâtiments de la Direction du Patrimoine, de la ville de ……. qui est seule apte à en délivrer le contenu.

2. La charte a pour objectif de normaliser l’élaboration et l’échange de données DAO.

3. La charte et ses mises à jour sont gérées par la Ville de ………..

4. La diffusion de versions modifiées de la charte est interdite.

5. Toute diffusion de la charte doit faire référence à l’auteur : Mairie de ……...

6. La charte ne peut être diffusée que sous version imprimée ou sous format électronique,

accompagnée de ses annexes.

7. L’utilisation de la charte doit obligatoirement être accompagnée d’un suivi et d’une assistance

aux utilisateurs ainsi que par les mesures permettant d’assurer un suivi des données DAO.

8. La charte graphique ainsi que ses annexes font partie intégrale de chaque consultation.

9. Annexes :

Annexe 1 Liste des logiciels permettant la production de la maquette IFC (2x3)

Annexe 2 Liste de calques types non exhaustive concernant l’architecture.

Annexe 3 Liste de calques non exhaustive pour voirie et réseaux divers

Annexe 4 Exemple du cartouche

Annexe 5 Clauses techniques spécifiques au contenu des DOE IFC

Annexe 6 Catégories, types et propriétés des objets à représenter et à renseigner dans la

maquette IFC.

Annexe 7 Liste de liens web importants à connaître pour la bonne réalisation de la maquette

numérique au format IFC

Annexe 8 Dans une archive jointe à la charte se trouvent différents logiciels agréés

permettant la lecture et le contrôle des fichiers IFC, ainsi que l’échange de

données.

10. Il appartient à chacun de s’informer auprès de la Direction du Patrimoine des dernières

versions disponibles de la charte.


I. INTRODUCTION

1.1 Objectifs de la charte graphique DAO

La Mairie de ……….. met en place une charte graphique pour l'exécution des dessins assistés par ordinateur ou D.A.O, afin d'uniformiser les différents plans architecturaux de création ou de modification, de récolement ou de terrain reçus des prestataires avec qui elle travaille.

Cette charte définit les règles techniques nécessaires à l’échange des données DAO entre la Mairie de ……… et les prestataires extérieurs.

Elle définit aussi les procédures applicables en cas de fichiers non – conformes ou de non remise de fichiers. Vous reporter au CCAP.

L’objectif de la charte est d’assurer l’exploitation des données DAO des prestataires extérieurs sur le système informatique de la Mairie de ……., afin de faciliter l’exploitation de ces mêmes données par les différents services de la Mairie de …… et leur intégration au sein de la GTP (Gestion Technique du Patrimoine) de la ville.

La pratique de plus en plus courante d’échange de fichiers informatiques permettant l’interopérabilité entre les corps de métiers permettra aux prestataires de diminuer leurs coûts et d’augmenter leur productivité.

La charte et ses annexes font partie intégrante du contrat avec les prestataires extérieurs.

1.2 Utilisation de la Charte graphique DAO

L’utilisation de la charte graphique DAO est décidée par la Mairie de ……...

Elle est l’unique répondant pour toute question ou support concernant son application.

Qui est concerné?

La charte est applicable par tous ceux qui produisent ou modifient des fichiers de plans Bâtiment, VRD et Topographie dans les différents services de la Ville de …… ainsi que chez les prestataires, maîtres d'œuvre et entreprises.

1.3 Domaine d’application

La charte est applicable aux constructions neuves ainsi qu'aux interventions de réhabilitation du patrimoine existant et de ses abords extérieurs.

La charte porte sur les fichiers de plans de type VECTEUR (dessin avec des traits) et de type BIM (Building Information Modeling : dessin avec des objets possédant des propriétés et des relations les uns avec les autres).

La charte est applicable aux différentes phases d'un projet de construction, dès l’esquisse.

La Charte s’applique de manière générale à tous les plans d’architecture de création de bâtiments ou de modification de bâtiments et de recolement livrés à la Mairie de ….. sous forme de données DAO.


Des dérogations pourront être effectuées selon l’importance des projets. Elles devront être acceptées et signées par les deux parties.

Seule la Direction du Patrimoine de la Mairie de …… peut décider quel projet aura ou n’aura pas l’obligation de se conformer à la charte graphique en vigueur.

Lorsque des fichiers de plans topographiques ne sont pas disponibles, la Ville fait procéder à des relevés topographiques de sorte que des fichiers de plans conformes à la charte soient fournis au dé­but de chaque opération.

1.4 Accessibilité et mise à jour de la charte graphique DAO.

Toutes les informations mentionnées dans cette charte sont disponibles au service Bâtiments de la Direction du Patrimoine de la ville de ……. dont l’adresse est mentionnée en première page de ce document.

La charte est transmise sous forme d’un dossier archive dans lequel se trouveront tous les fichiers au format DWG pour le cartouche et au format Pdf , Doc et Xls pour les autres documents et annexes. La charte est intégrée dans chacun des dossiers marchés.

Cette version est la première version (version 01 de novembre 2010).

Elle comporte huit annexes référencées :

Voir tableau des indices

1.5 Cas particuliers et autres.

Les cas particuliers ainsi que les problèmes liés à l’application de la Charte doivent être réglés avec le dessinateur du bureau dessin de la Direction du Patrimoine utilisant des données DAO pour la Mairie de …….. :

Nom - Prénom Email : ........................... tel 05 .......................

La Mairie de ….. assure que les supports informatiques remis aux prestataires sont libres de tout virus.

Chaque prestataire, lors de la remise de fichiers à la Mairie de …….. devra s’assurer que les fichiers informatiques qu’il remet sont exempts de tout virus. Le service dessin de la ville de ……. effectuera systématiquement un scan de chaque fichier par son système anti virus.

1.6 Logiciels de DAO autorisés

Logiciels

Différents logiciels sont utilisés par les services internes de la ville et chez les prestataires.

Même si AUTOCAD est largement répandu, cette charte n'est pas réservée aux seuls utilisateurs de ce logiciel.

La ville de …….. utilisant pour sa part les logiciels «autocad architecture 2011 et revit architecture 2010», la fourniture de plans issus de ces logiciels est donc un plus.


Les seules obligations concernent les logiciels de dessin vectoriel utilisés est qu’ils soient capable de dessiner en 3D, d’exporter à son format natif mais aussi aux formats « DWG » et « IFC (2x3)» afin de produire une maquette numérique.

Le format RVT issu du logiciel (REVIT ARCHITECTURE) fera l’objet d’une annexe détaillée dans la prochaine version de la charte graphique.

1.7 Version valable du format IFC (industry foundation classes)

La version valable du format IFC est la version « IFC (2x3) » pour l’année 2010.

Une liste des logiciels capables d’exporter au format IFC est consultable en annexe1 de ce document.

Pour obtenir toutes les informations au sujet du Format IFC (2x3), du BIM (Building Information Modeling) et de la maquette numérique, merci de contacter le service dessin de la Direction du Patrimoine de la ville de ……… au 05 61 71 08 48 ou consulter les sites suivants :

http://www.buildingsmart.com/ référent international pour la norme IFC

http://www.buildingsmart.fr/ référent France pour la norme IFC

Dans tous les cas, quel que soit le logiciel de dessin vectoriel utilisé, le prestataire devra rencontrer le responsable du service dessin afin d’obtenir toutes les informations dont il a besoin et d’accorder la méthode de travail.

Cette obligation est incontournable pour la bonne réalisation de la maquette IFC.

Les annexes 7 et 8 recensent les obligations à respecter sur la méthode de dessin de la maquette IFC : Les généralités imposées et les termes à employer, objets imposés, types d’objets et propriétés des objets.

CLAUSES TECHNIQUES SPECIFIQUES AU CONTENU DES FICHIERS IFC

- 1/ Les fichiers IFC devront être conformes à la révision IFC 2x3 du modèle ou supérieure.

La mention du modèle figure juste avant la fin de l’entête du fichier IFC.

Elle est consultable avec un simple traitement de texte.

Exemple : FILE_SCHEMA(('IFC2X3'));

signifie que le fichier est conforme à la révision 2x3 du modèle.

- 2/ Le DOE sera livré aux formats natif et IFC.

Si des bibliothèques sont requises, le prestataire doit choisir un format natif qui incorpore

les éléments des bibliothèques utilisés.

Les deux fichiers doivent être produits en deux étapes immédiatement consécutives afin

de garantir qu’ils correspondent au même état de défi­nition du bâtiment.

- 3/ Le prestataire utilisera une application capable d’exporter des fichiers d’objets au format

IFC.

A titre d’information, une liste de logiciels est disponible dans le dossier «Les logiciels»

du site www.buildingsmart.fr. et en annexe 1 de la charte graphique.

Les informations qu’elle contient sont publiées à la demande et sous la responsabilité des

éditeurs de logiciels.


La mention du logiciel qui a été utilisé pour créer le fichier figure dans l’entête du fichier

IFC.

Elle est consultable avec un simple traitement de texte.

Exemple de fichier produit avec la version 12 d’Archicad :

FILE_DESCRIPTION (('ArchiCAD 12.00 Release 1 generated IFC file.','Build Number

of the Ifc 2x3 interface: 63089 (04-06-2008)\X\0A'),'2;1');

- 4/ Le projet sera organisé selon une arborescence spatiale Site > Ensemble immobilier>

Bâtiment > Niveau > Espace/local.

Les niveaux devront correspondre aux divisions verticales habituelles (sous sol, rez de

chaussée, étages,…)

L’intégralité du projet sera de préférence livrée dans un fichier unique. Il devra aussi être

obligatoirement livré par bâtiments séparés. Si la taille des fichiers résultant est trop

importante, le projet sera décom­posé en autant de fichiers que de niveaux.

- 5/ L’unité de longueur est le mètre et l’échelle de la maquette numérique IFC sera au 1/100.

- 6/ Modélisation

- Modélisation par des objets : les éléments composant le bâtiment doi­vent être modélisés

par les objets qui les décrivent le mieux.
Exemple : si la structure du bâtiment comprend des poteaux, ils doivent être décrits dans

le DOE comme des objets de la classe des po­teaux (IfcColumn)

- Modélisation géométrique : la forme de tous les objets du DOE-IFC aura une

représentation 3D, avec un niveau de définition conforme aux attentes d’un DOE.

- Modélisation des objets avec les outils dédiés : les applications agréées proposent des

outils de modélisation dédiés aux différents types d’objet : outil « mur », outil « dalle »,

outil « pièce » ou « zone »,...

Ces outils doivent être utilisés exclusivement pour l’usage auxquels ils sont destinés :

l’outil « mur » pour modéliser les murs, l’outil « dalle » pour modéliser les dalles, etc.

Le non respect de ce principe pourrait être à l’origine d’erreurs ultérieu­res notamment en

matière de quantitatif.

- 7/ Les catégories d’objets (classes ifc) suivantes et leurs propriétés devront être

obligatoirement présentes dans le DOE-IFC et dé­crits en tant qu’objets :

liste dans le tableau de l’annexe 8. Objets en bleu*

- 8/ Les parois auront une composition homogène qui sera indiquée par :

- Un matériau pour les parois réduites à une seule couche

- Une liste ordonnée de couches dont on précisera le matériau et l’épaisseur pour les

parois composites.

Si la paroi n’est pas homogène, elle sera décomposée en éléments de composition

homogène.

Exemple : si la partie d’un refend qui donne sur un local non chauffée est isolée, le

refend sera décomposé en deux parties, respectivement isolée et non isolée.

- 9/ Localisation des éléments

Les objets ou éléments seront localisés par étages

-10/ Une maquette numérique au format IFC sera exigée pour l’architecte et la cellule de

synthèse aux phases suivantes du projet :

l’APD, PRO, PC, DCE, AOR, EXE, DOE, SYN.


Il est évident que dans le cas d’un architecte ou d’une cellule de synthèse chargée de

coordonner le projet, ce sont ces derniers qui ont la responsabilité de collecter, comparer,

assembler, contrôler et livrer les plans natifs des différents logiciels DAO utilisés, des plans

DWG conformes à la charte et la maquette numérique au format IFC à la ville de…...

-11/ Détail des maquettes IFC demandées :

- La maquette numérique générique. (demandée à chaque phase du projet) devra comporter tous les objets (classes ifc) listés dans le tableau de l’annexe 8 ci dessous.

- Les maquettes par spécialités métiers. Chaque spécialité métier (électricité, plomberie, Vrd, Chauffage….) est tenue de livrer les plans informatiques DWG et une maquette numérique au format IFC à chaque phase du projet. Ce sont soit l’architecte, soit la cellule de synthèse chargés de coordonner le projet qui sont chargés de collecter, contrôler et livrer les fichiers et dossiers à la ville de …….

Version valable du format DWG

C’est le format DWG qui est imposé. Les versions antérieures à 2004 ne sont pas admises.

Les fichiers au format DWG issus d’autres logiciels qu’AUTODESK devront se conformer à la totalité de la charte.

Dans tous les cas les fichiers informatiques transmis à la Ville de …… devront être nettoyés, purgés et contrôlés par les prestataires avant leur remise à la ville de ………...

Version valable du format RVT (Revit Architecture)

La version autorisée du Logiciel Revit Architecture est la version 2010 et antérieure.

II. CONTENU DE L’ECHANGE DES DONNEES

1.8 Objets DAO autorisés

Les formats de fichiers DWG supportent l’échange d’objets de nature très différentes et parfois complexes. Pour permettre une lecture des plans fidèles à l’original et une intégration simple et efficace dans la GTP de la ville de ……., seuls les objets suivants sont autorisés :

LIGNE Objet vectoriel de base du dessin.

POLYLIGNE Objet regroupant des lignes et arcs de cercle continus.

POINT Objet de dimension nulle.

CERCLE Cercle complet (360°).

ARC Arc de cercle.

TEXTE Ligne de texte simple.

MTEXTE Texte multi ligne et/ou formaté.

COTATIONS Ensemble des lignes, symboles et texte indiquant la dimension désignée.

HACHURE Objet spécial regroupant les lignes ou trames d’une hachure.

BLOC Objet nommé regroupant d’autres objets.

ATTRIBUT Texte à contenu variable inclus dans un bloc.


Cas particuliers

XREF (références externes) Dessins externes au dessin principal et liés à ce dernier.

OLE Objets liés provenant d’autres applications, comme un tableau EXCEL par

exemple. Les objets XREF et OLE ne sont pas acceptés dans les dessins.

Si des (Xref) sont nécessaires à la bonne lecture et la bonne interprétation du

dessin, elles seront livrées en même temps que le dessin dans un dossier

joint.

1.9 Objets DAO interdits

Les objets suivants sont interdits dans les fichiers d’échange.

MULTILIGNE Objet complexe regroupant plusieurs lignes parallèles.

ATTDEF Les définitions d’attributs issus de la décomposition des blocs.

ELLIPSE Elles sont à décomposer en polylignes.

SPLINE Elles doivent être décomposées en polylignes ou arcs de cercle
OBJETS 3D
Tous les objets 3D (boîtes, sphères, cylindre, arc …).

XLINE XRAY Lignes de longueur infinie.

1.10 Nom des dossiers et des fichiers informatiques

1/ Structure des noms de dossiers informatiques

Les noms des dossiers informatiques doivent être explicites et facilement identifiables.

N° ET NOM DE L’ENSEMBLE IMMOBILIER ou de la parcelle (en abrégé)

N° ET NOM DU BATIMENT (en abrégé)

OPERATION

PHASE DU PROJET : DIAG ; diagnostic ou ESQ ; esquisse / APS ; avant projet sommaire / APD ; avant projet définitif / PRO ; étude de projet / PC ; permis de construire / DCE ; dossier de consultation entreprises / AOR ; assistance aux opérations de réception / EXE ; plan d’exécution / DOE ; dossier d’ouvrage exécuté / SYN ; Synthèse.

INDICE + DATE

La ville de ……… fournira avec chaque projet toutes les informations nécessaires à la bonne identification des fichiers : N°, Nom et adresse des ensembles immobiliers et des bâtiments, types d’opération, N° des lots et leurs correspondances.

Les fichiers seront sauvegardés de telle manière qu'à l'ouverture du fichier, l'utili­sateur ait une vision d'ensemble du contenu du plan sans intervention particulière de sa part.

Le nom des fichiers étant fonction de la numérotation et désignation des bâtiments de la Ville de …….., la liste des bâtiments pourra être obtenue sur simple demande.

Exemple de nomination des dossiers informatiques :



N° et nom de l’ensemble immobilier

N° et nom du bâtiment

Opération

Phase

Indice

+

date

001 Hôtel de ville

02 Aile Ferradou

REA Réhabilitation

APD

01

016 Complexe sportif du Ramier

05 Boulodrome du Ramier

CTR construction

DOE

03

023 Centre technique municipal

02 Magasin régie OMI

EXT extension

PC

06

















Exemples :

001HDV-02AF-REA-APD-01 (10122010)

016CSR-CTR-DOE-03 (03082009)

023-CTM-02MROMI-EXT-PC-06 (25012011)

2/ Structure des noms de fichiers informatiques (dessins contenus dans les dossiers informatiques)

Type de plan : PFC ; plan de façades / PN ; Plan de niveau / PCP ; Coupes / PAU ; autres / PCB ; Combles / PES ; Entresol / PFD ; Fondations / PM ; Masse / PS ; Plan de situation / PDT ;

plan de détail

Spécialité métier (N° LOTS) (en abrégé) : VRD, CVC, BATI, ELEC….

N0 rez de chaussée

N+1, N+2, N+3… 1er étage, 2ème étage, 3ème étage

N-1, N-2, N-3…. Sous sol1, Sous sol2, Sous sol3

RDJ : Rez de jardin

ENT : Entre sol

COM : Comble

TT : Terrasse

TN : Tous niveaux

SN : Sans niveau

N° et nom de l’ensemble immobilier

N° et nom

du bâtiment

Spécialités

Métiers

N° LOTS

Type de plan

Echelle

Spécialités

Métiers

N° LOTS

Phase du projet

Indice

+

date

001 Hôtel de ville

02 Aile Ferradou

Réseaux divers

FC (Façades)

N (nord) S (sud)

100

Réseaux divers

Esquisse : ESQ

01

016 Complexe sportif du Ramier

05 boulodrome du Ramier

Plomberie Sanitaire

PN (plan de niveau)

N+1 / N-2/

PN entre+2et+3

50

Plomberie Sanitaire

Dossier d’ouvrage exécute :DOE

03

023 Centre technique municipal

02 magasin régie OMI

Aménagements

extérieurs

PM (Plan masse)

500

Aménagements

extérieurs

APD

06

Exemples :

TART-001HDV-02AF-VRD-FC(N)(S)-100 -ESQ- 01 (10122010)

STE-ARNA-016CSR -05BR-PLS -PN…-50 -DOE-03 (06102011)

GEN-MACO-023-CTM-02MROMI-AEX-PM-500 -APD-06 (25012011)

Les autres fichiers de type Excel, Word, Pdf, archives…. Devront suivre le même type de schéma pour leur nomination et devront être regroupés dans le dossier auquel ils se réfèrent.

1.11 Système de coordonnées

(Applicable uniquement dans le cas de relevés topographiques)

Le système de coordonnées des plans doit être aligné sur les éléments représentés et son origine doit correspondre à un endroit précis. La projection à choisir est celle dite de RGF 93 (Réseau Géodésique Français.


Dans tous les cas, l’orientation des Bâtiments sur le plan papier et informatique sera toujours au nord géographique tel qu’il est implanté dans la réalité.

Echelle et unités

La seule unité de dessin autorisée est le mètre.

L'échelle du dessin DWG est le mètre (1 unité = 1m) avec une précision de : axes XY 2 décimales, axe Z 3 décimales.

L’échelle à laquelle sera fourni le dessin final 3D destiné à générer la maquette IFC sera au 1/100

La cotation sera en mètres avec 2 décimales.

L'unité angulaire est le degré décimal (avec une précision de 2 décimales) dans le sens antihoraire

1.12 Organisation des éléments du dessin par thèmes

(calques et filtres de groupe de calques)

ENTREPRISE / SPECIALITES / NOM DES CALQUES

A l’intérieur du dessin, les différents éléments doivent être séparés et organisés :

1/ Par spécialité (N° du lot) (ex : Architecture/bâti, assainissement, voirie, électricité, plomberie, topographie, site, CVC …). Liste jointe annexe 5

2/ Par éléments (type d’objet) :

Exemple pour architecture : murs, sols, fenêtres, portes, cloisons, toits…

Exemple pour VRD : trottoirs, rues, caniveaux, réseau d’eau….

Exemple pour site : végétaux, places de parking, bouche incendie, véhicules, personnes…

La ville de …….. fournit en fichier joint une liste non exhaustive de calques : Annexe 2 pour l’architecture et annexe 3 pour voirie et réseaux divers.

1.13 Contraintes de la symbolique des éléments

Le point d’insertion du texte sera situé exactement sur l’élément qu’il décrit.

Par exemple, le point d’insertion du texte identifiant une parcelle doit être à l’intérieur de la parcelle.

Dans le cas de relevé topographique les points d’altitudes contiendront les coordonnées 3D.

1.13.1 Cas des blocs

Le Service bâtiments de la ville de ……… fournit en fichier joint les blocs DWG autorisés.

Les blocs seront impérativement créés sur une couche spécifique qui leur est réservée.

Si le bloc possède des attributs, ils doivent impérativement être placés sur la même cou­che que celle réservée aux blocs.

Les blocs seront toujours "de premier niveau" (pas d'imbrication de blocs).

Si le prestataire souhaite ajouter des blocs spécifiques, il devra en avertir le service bâtiment et joindre en dossier annexe les modèles DWG des blocs qu’il aura ajoutés.

1.13.2 Cas des objets linéaires

La représentation d’une surface doit être effectuée au moyen d’une polyligne fermée, qui devient ainsi un polygone.

Les splines doivent être remplacées par des lignes ou des arcs.


1.13.3 Cas des objets surfaciques

Le remplissage des objets surfaciques (Hachures ou remplissage couleur), doit être placé dans un second calque différent de celui contenant le contour de l’objet.

Le nom du calque doit alors rappeler l’objet surfacique auquel il appartient.

Exemple : si l’habillage du bâti est représenté par des hachures, il y aura un calque « BATI » où seront dessinés les contours des bâtis et un calque « BATI-MURS-HACH » où seront dessinées toutes les hachures des murs du bâtis.

2.6.4 Informations sur les éléments

Les informations seront insérées sous forme d’attributs rattachés au bloc.

III. DESCRIPTIF DES CALQUES

3.1 Généralités

Tout dessin papier devra être accompagné du dossier informatique lui correspondant et vis versa. Tout dessin devra comporter une échelle graphique en plus de l’échelle numérique.

Le calque 0 doit être soit vide et ne doit comporter aucun élément

Restrictions applicables aux noms des couches :

La longueur des noms de couches ou claques est de 50 caractères au maximum.

Caractères autorisés :

Seuls les chiffres (0-9) et les lettres (A-Z) ainsi que les caractères souligné "_", tiret "-" et les parenthèses "( )" sont autorisés.

Caractères interdits :

Les caractères spéciaux, y compris les accents et les espaces blancs sont interdits

dans les noms de couches.

En cas de problèmes de lecture du nom de telles couches, le dessin sera refusé.

Les caractères suivants sont strictement interdits dans les noms de couches, ils sont systématiquement à l’origine de problèmes lors de la lecture des données DAO :

< > / \"« » ; : ? ! * | , = + ‘ ~ ^ `

3.2 Présentations et vues

Pour tout dessin concernant des bâtiments, en plus des vues en plan il devra comporter des vues en coupe, d’élévation, des vues cotées et des vues 3D.

Les différents niveaux d’un bâtiment devront être sur des plans différents.

Les formats d’impression pour la partie conception architecturale des bâtiments seront exclusivement les formats A0, A1, A2, A3 et A4. Pour la Voirie et Réseaux Divers des impressions particulières sont autorisées mais le fichier devra avoir été découpé pour effectuer des vues A0, A1, A2, A3

3.3 Cartouche

Le cartouche ne doit se trouver que dans l'espace papier. Il sera placé sur un calque réservé à cet effet.


Le cartouche devra impérativement contenir le nom du fichier de plan et le code origine du plan qui indique l'étape d'études, de travaux ou de maintenance (ESQ, APS, APD, PRO, PC, DCE, EXE, DOE..., EDL).

Le cartouche doit être inséré en bas à droite du plan. Il est standard aux couleurs de la Ville de ……… au format A4 portrait.

Un exemple de cartouche au format DWG est fourni par la ville de …….. en annexe à la charte graphique. Annexe 6

Type de plan

Autres – Coupes – Combles – Entresol – Façades – Fondations – Masse - N+1, N+2, N-1, N-2,

3.4 Styles de côtes, styles de textes et styles de lignes

Le dessin, qu’il soit au format DWG ou natif du logiciel DAO ne doit pas être surchargé par une quantité inutiles de styles de côtes et styles de texte.

Les côtes seront placées sur un calque qui leur est réservé.

Les textes seront placés sur un calque qui leur est réservé.

Styles de textes autorisés :

Polices de caractères :

Les polices autorisées sont les polices compilées (SHX) Autocad txt.shx et ro-mans.shx.

Pour les logiciels ne gérant pas ce type de police, les polices True Type Arial (Occi­dental) et Courier (New) sont les seules polices autorisées.

Styles de côtes autorisés :

Les styles de côtes devront être nommés de sorte à pouvoir être identifiés rapidement :

style vue 1/100 bât, style vue 1/500 CVC, style vue 1/50 Aménagements extérieur…..

En DAO, les cotations sont des objets particuliers différents des lignes et des textes. Pour permettre une lecture fiable des cotations lors de l’échange des plans, elles ne doivent être utilisées que pour indiquer une dimension dans un plan et non pour ajouter des commentaires.

Propriétés des cotations :

Les seules cotations admises sont les cotations associatives au sens DXF.

C'est-à-dire que chaque cotation doit pouvoir être sélectionnée en tant qu’objet distinct et doit indiquer une distance réelle dans le plan. Les cotations composées de lignes et textes libres sont interdites.

Le remplacement du texte de dimension automatique par un autre texte est inter­dit.

L’ajout d’un texte avant ou après la dimension n’est admis que si la cotation reste associative et affiche la dimension réelle.

Couches de cotations :

Les cotations doivent être placées sur des couches distinctes réservées exclusive­ment à ce type d’objet.


Dans les plans destinés à être utilisés ou imprimés à des échelles différentes, les co­tations doivent être placées sur des couches spécifiques à l’échelle.

Styles de lignes :

Épaisseur et couleur des lignes

Les épaisseurs de ligne admises pour l’impression sont les suivantes :

0.13 mm 0.18 mm 0.25 mm 0.35 mm 0.50 mm 0.70 mm 1.00 mm

Les lignes doivent avoir une largeur nulle à l’écran.

La largeur des lignes à l’impression est définie par leur couleur écran exclusive­ment.

Sur chaque système DAO, les couleurs sont numérotées. Seules les couleurs n°1 à n° 255 sont autorisées. Tout autre n° de couleur disponible sur certains systèmes DAO est interdit.

Types de lignes autorisées :

CONTINUOUS

CONTINU

CENTER

AXES

DASHED

INTERROMPU

BORDER

BORDURE

CENTER2

AXES2

DASHDOT

TIRETPT

DASHDOT2

TIRETPT2

DASHED2

INTERROMPU2

DIVIDE

DIVISE

DOT

POINTILLE

HIDDEN

CACHE

HIDDEN2

CACHE2

PHANTOM

FANTOME




IV.
TRANSMISSION DES DONNEES

Tous les fichiers informatiques DAO devront être accompagnés d’un fichier texte décrivant

toutes les caractéristiques du dessin : liste et caractéristiques des calques, échelle, unité de dessin, noms des fichiers, liste et nom des fichiers XREF s’il y en a.

Les fichiers devront être nettoyés et purgés avant leur remise à la Mairie de ……….

Les fichiers seront transmis aux format DWG et IFC (2x3).

Plusieurs méthodes de transfert de fichiers entre la ville de ……… et les prestataires extérieurs sont possibles. La ou les méthodes d’échange seront définies avec le Maître d’ouvrage, la cellule de synthèse ou les prestataires.

La Ville de ……… possède un site FTP qui peut être utilisé à cet effet.





ANNEXE 6 CATEGORIES D'OBJETS / TYPES D'OBJETS / PROPRIETES A REPRESENTER ET A RENSEIGNER DANS LE DESSIN ET LA MAQUETTE IFC (*CARACTERE OBLIGATOIRE DANS L'EXPORT IFC)
OBJETS TRADUCTION IFC TYPES PROPRIETES EXTRAITES
*Bâtiment ifcBuilding
Nom du bâtiment / N° ensemble immobilier / N° bâtiment / adresse
*Niveaux ifcStorey
élévation / périmètre / surfaces: shob, shon…
*Espaces (pieces) ifcSpace
Niveau / surfaces / ht ss dalle /ht ss plafond /ht ss fx plafonds / volume total / volume utilisable / NOM (type de local) / NUMERO (nom ou N° du local s'il y en a un) / destination …
*Dalles ifcFloor type Niveau /épaisseur / périmètre / surface / matériau (texte) / Volume
*Murs ifcWall Murs extérieur -murs cloisons intérieur Niveau /Situation (ext-int) /porteur ou non/couches, épaisseur et matériaux de chaque couche/ longueur / hauteur / surface / Volume / matériaux (texte) /Protection incendie (coupe feu)
*Murs rideaux ifcCurtainWall
Niveau /Situation (ext-int) /épaisseur / longeur / hauteur / surface / matériaux (texte) / type de vitrage
*Fenêtres ifcWindow TYPE DE FENETRE Simple/tierce/double/ Battant / coulissant / guillotine / fixe /toiture Niveau / Sitauation (ext-int) / Nbr ventaux / matériaux (texte) / hauteur et largeur totale / hauteur de l'appuis / Hauteur et largeur passage / sens d'ouverture / surface vitrée / type de volets / type de grille / fonction désenfumage /hauteur linteau
*Portes ifcDoor TYPE DE PORTE Simple/tierce/double/ Battant / coulissant / fixe / rideau / Niveau / Situation (ext-int) / Nbr ventaux / matériaux (texte) / hauteur et largeur totale / hauteur de l'appuis / Hauteur linteau /Hauteur et largeur passage / sens d'ouverture / surface vitrée / fonction désenfumage / protection incendie (coupe feu-DAS) / fonction évacuation (das)
*Imposte sur ou à côté porte ou fenêtre Les parties vitrées fixes ou mobiles au dessus ou à côté d'une porte ou d'une fenêtre seront dessinées comme panneau fixe/porte/fenêtre et l'ensemble des objets sera intègré dans un mur rideau
*Poteaux ifcColumn type / porteur ou non porteur Situation (ext-int) / Niveau /Section / hauteur / Volume /matériaux (texte)
Poutres ifcBeam type / porteur ou non porteur Situation (ext-int) / Niveau /Section / hauteur / Volume /matériaux (texte)
*Toitures ifcRoof TYPE DE TOITURE pente -terrasse -verre Niveau / hauteur du faîtage /Inclinaison /Epaisseur /périmetre / surface / volume / Profondeur débord de toit / matériau
*Escaliers ifcStair Type d'escalier Niveau de base / niveau supérieur / nombre de contremarches / largeur / matériaux (texte) / Epaisseur marches / Longueur nez de marche
*Rampes ifcRamp TYPE Niveau de base / niveau supérieur / Longueurs / largeur / matériaux (texte) / Epaisseur marches
*Garde corps ifcRailing TYPE barreaux-vitres-plein… Niveau de base / niveau supérieur / Longueurs / matériaux (texte)
*Faux plafonds ifcCovering TYPE Plaques Ba13- carreaux polystyrene- grillagés Niveau / avec ou sans isolant / Type et Epaisseur isolant /matériaux texte / surface
*Ouvertures ifcOpeningElement
Niveau de base /Hauteur / largeur
*Charpentes ifcbeam Métallique-bois section et longueur des poutres, chevrons,pannes,entrait,poiçon… niveau/ matériaux (texte)
*Sanitaires ifcBuildingElémentProxy wc-éviers-lavabos-doches-baignoires-bidets-urinoires description de l'élément
*Eléments non déterminés ifcBuildingElémentProxy INCENDIE

* EXTINCTEURS TYPES CO2- eau+ additif-poudre Niveau / Situation (ext-int) / N° identifiant /Capacité -litre ou poid /date de mise en œuvre / date de maintenance

* DECLENCHEUR MANUEL *Déclencheurs manuels Niveau / Situation (ext-int) / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance

DETECTEUR INCENDIE TYPE (couleur-température) Niveau / Situation (local) / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance

* TABLEAU D'ALARME INCENDIE TYPE Niveau / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance

* BAS TYPE: mural-plafond… Niveau / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance

* RIA *Robinets d'incendie armés Niveau / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance


*Diffuseurs sonore Niveau / Situation (ext-int) / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance


VANNES D'ARRET D'URGENCE


*Vanne d'arrivée d'eau Niveau / Situation (ext-int) / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance


*Vanne d'arrivée de gaz Niveau / Situation (ext-int) / N° identifiant /date de mise en œuvre / date de maintenance


*Compteur électrique principal N° identifiant /date de mise en œuvre / date de vérification


AUTRES

* GOUTIERES TYPE: Matériau (texte)/ longueur / section

*BORDS DE TOITURE *Bords de toitures Matériau (texte)/ longueur / section

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour la charte graphique BIM -IFC que vous avez mis en ligne.

dispositif sécurisé de création de signature a dit…

Mes remerciements pour ce post tout à fait pertinent et pour l'information qu'il contient. Celle-ci qui me sera certainement très utile dans mon travail !

Enregistrer un commentaire