Barre de menu



  

12/08/2011

ENSEIGNEMENT / FORMATIONS


L’ENSA de Toulouse

Depuis 2006-2007, le BIM fait l'objet d'une Unité d'enseignement optionnelle de 3e année intitulée
« Maquettes numériques et nouvelles pratiques de collaboration ».

Travailler à l’échelle du bâtiment

Les étudiants travaillent tout d'abord à l'échelle du bâtiment. À partir de plans de niveau, de coupes et d'élévation, ils produisent le BIM d'un bâtiment existant. Par l'intermédiaire d'une plateforme de travail collaboratif, ils transmettent la maquette à des étudiants ingénieurs qui calculent les consommations énergétiques.
En parallèle, les étudiants architectes extraient de la maquette numérique les surfaces de pièces puis les quantitatifs des principaux ouvrages. Ils peuvent alors déterminer la surface hors œuvre nette du bâtiment ainsi que son bilan carbone, exprimé en Kg C02 par m².
Ils étudient ensuite des variantes du bâtiment dans l'objectif de réduire son impact environnemental et prennent ainsi conscience de l'influence de leurs choix des matériaux et des produits.

Travailler à l’échelle de la ville

La deuxième partie de l'enseignement consiste à travailler à l'échelle de la ville. Les étudiants expérimentent divers procédés de modélisation d'un territoire urbain. Ils réalisent la conversion du BIM d'IFC en CityGML, puis son insertion dans un environnement géré avec « LandXplorer Studio Professional ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire