Barre de menu



  

04/08/2011

LES UTILISATEURS


Différents utilisateurs et différents secteurs

LES UTILISATEURS :

- Les architectes

- Les constructeurs

- Les concepteurs d’intérieurs

- Les collectivités territoriales

- Les collectivités

- Les gestionnaires de patrimoines

Premier cas

GERER LES CHANTIERS TECHNIQUEMENT ET FINANCIEREMENT

BATIMAX UN LOGICIEL S’APPUYANT SUR LE BIM ET LES IFC

Quelle est l’origine de Batimax ?Sa conception, réalisée avec Archic, atelier d’architecture informatique, remonte à 1992. J’ai souhaité dès le début créer un outil complet qui favorise la collaboration entre les acteurs d’un projet de construction, notamment entre l’architecte et l’entreprise. Je voulais créer un esprit de filière ! Batimax a été le premier logiciel chaîné à des logiciels de CAO aussi bien Mac que Windows. Comment se passe le lien entre l’architecte et l’entreprise ? L'architecte saisit les informations initiales dans le BIM. Batimax récupère ces informations en IFC (matériaux, métré) et les compile avec les données de l’entreprise (durée des travaux, coûts de main d’oeuvre…) et la bibliothèque de prix des fournisseurs, pour générer automatiquement le devis. Et quand, après avoir conclu le marché, les plans subissent des modifications, le devis des avenants est calculé automatiquement. Parlez-nous de la gestion de chantier…

Au fur et à mesure que le chantier évolue, Batimax détermine les coûts de main d’oeuvre à verser, le nombre d’heures travaillées, la quantité de matériaux mis en oeuvre, ce qu’il reste à commander. Le bilan de chantier compare ainsi le réel aux prévisions. De plus, pour intégrer ces informations de suivi de matériaux dans le logiciel, l’entrepreneur pourra bientôt scanner les code barre des produits livrés au jour le jour avec son téléphone mobile.

Comment l’outil va t-il continuer à évoluer ?

Aujourd’hui, il faut encore développer le chaînage de Batimax vers les fournisseurs, afin qu’ils puissent traiter automatiquement les bons de commande au format IFC.

Votre conclusion ?

Sur le salon Batimat, la présentation de ce logiciel et du configurateur a soulevé les applaudissements de la salle ! Ce projet résulte d’un travail qui dure depuis plus d’une quinzaine d’années. Il a été possible car chaque acteur s’y est attelé. Il faut savoir que Batimax permet aujourd’hui à de nombreuses PME de réaliser des économies d’échelle. Ce sont d’ailleurs les principaux utilisateurs de l’outil.

BATIMAX : LES IFC SOURIENT AUX ENTREPRISES DU BÂTIMENT

Outil principalement dédié aux entreprises du Bâtiment, le logiciel Batimax est un précurseur qui facilite la gestion du chantier et les échanges de données entre l’architecte, l’entreprise et les fournisseurs. Son concepteur, JEAN CHRÉTIEN FAVREAU, nous parle de son outil, qui n’est pas indifférent aux IFC…

Consultez le site du concepteur: http://www.batimax.fr/



logiciel de gestion de chantier basé sur les échanges IFC
logiciel de gestion de chantier basé sur les échanges IFC
BATIMAX



Deuxième cas

LE BIM ET LES IFC AU SERVICE DE LA GESTION DE PATRIMOINE

Relevé de l’existant et description des bâtiments tels qu’ils sont construits

Les IFC sont doublement utiles pour la gestion d’un patrimoine :

• lors de la mise en place d’un outil de gestion de patrimoine immobilier, il faut pratiquer un relevé de l’existant, ce qui représente un investissement assez lourd ;

• à la fin d’une opération de construction, la maîtrise d’oeuvre peut remettre un DOE interopérable (dossier des ouvrages exécutés à la norme IFC) à la maîtrise d’ouvrage qui pourra l’importer directement dans son outil de gestion. En effet, le DOE constitue la principale source d’information pour le gestionnaire de patrimoine qui va prendre le relais à l’issue de la phase de construction. Or ces gestionnaires sont de plus en plus nombreux à se doter de logiciels spécifiques à leur activité. Avant de commencer à les utiliser, ils doivent initialiser le système d’information patrimonial en décrivant les bâtiments qui le composent. Ensuite, il leur faut faire vivre ce système et le tenir régulièrement à jour au fi l des opérations. Autant d’occasions d’échanger des informations entre les outils du gestionnaire de patrimoine et ceux des maîtres d’oeuvre. Depuis des années, ces échanges ont consisté à transmettre des fichiers de plans au format DWG. Une pratique qui oblige le gestionnaire à des traitements coûteux et fastidieux lorsqu’il veut extraire de ces plans des informations utiles à la gestion, comme les surfaces et les affectations des pièces, les quantités d’ouvrage et l’inventaire des équipements. Aujourd’hui, le BIM-IFC offre enfin une alternative à ces pratiques laborieuses ; un système d’information exhaustif et actualisé sur l’ouvrage tel qu’il est construit peut être fourni au gestionnaire du patrimoine. Il n’y a plus de décalage entre information numérique et réalité de la construction.

ACTIVE 3D de la société ARCHIMEN

Affichage de la maquette numérique IFC et de l'arborescence spatiale
Affichage de la maquette numérique IFC et de l'arborescence spatiale
Affichage 3D par niveau
ACTIVE 3D

Selection d'un étage dans la maquette et visualisation immédiate dans l'arborescence spatiale
Selection d'un étage dans la maquette et visualisation immédiate dans l'arborescence spatiale
Affichage 3D par niveau
ACTIVE 3D


Selection d'un local dans la maquette et visualisation immédiate dans l'arborescence spatiale
Affichage 3D par niveau
ACTIVE 3D


Selection d'un local dans la maquette et visualisation immédiate dans l'arborescence spatiale
Selection d'un local dans la maquette et visualisation immédiate dans l'arborescence spatiale
Affichage 3D par niveau
ACTIVE 3D

copie conforme de l'arborescence de la maquette numérique IFC
Arborescence spatiale du projet - copie conforme de l'arborescence de la maquette numérique IFC
ACTIVE 3D

Fiche objet d'un extincteur (paramétrable à volonté)
Fiche objet d'un extincteur (paramétrable à volonté)
ACTIVE 3D

Fiche objet d'un local vous pouvez créer autant d'onglets et de propriétés que vous le souhaitez
Fiche objet d'un local vous pouvez créer autant d'onglets et de propriétés que vous le souhaitez
ACTIVE 3D


Fiche objet du niveau du bâtiment: avec affichage des surfaces
ACTIVE 3D

Fiche objet du bâtiment: autant d'onglets que vous le souhaitez, autant de proriétés voulues avec contraintes de calcul
Fiche objet du bâtiment: autant d'onglets que vous le souhaitez, autant de proriétés voulues avec contraintes de calcul
ACTIVE 3D


Lire ces articles sur ce sujet:

http://www.batiportail.com/bim/etude_cas.asp

http://www.batiportail.com/bim/autres_exemples.asp

title="BIMPRODUCT"http://www.bimproducts.net/bll_applications_1.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire